top of page
  • Writer's pictureEberty Schmetterlinge

Les Familles des Papillons: Diversité et Beauté des Espèces Françaises

Les papillons, avec leur diversité éclatante de couleurs et de motifs, sont parmi les créatures les plus captivantes de la nature. En France, un large éventail de familles de papillons peut être observé, chacune présentant ses propres caractéristiques uniques. Dans cet article, nous explorerons les différentes familles de papillons que l'on peut trouver en France, ainsi que les types de papillons et les espèces fascinantes qui les composent.


Les Nymphalidae (Nymphalidés) :

Cette famille est l'une des plus vastes et des plus diversifiées en France. Les papillons de cette famille sont souvent reconnaissables par leurs couleurs vives et leurs motifs distinctifs.


1. Les Vanesses

  • Paon du jour (54-60mm) : Le Paon du jour (Aglais io) est un papillon de taille moyenne à grande appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes rouges orangées vives avec des taches oculaires bleues et noires. Le Paon du jour est souvent observé dans les bois clairs, les jardins et les lisières forestières, où il se nourrit du nectar des fleurs.

  • Carte géographique (32-38mm) : La Carte géographique (Araschnia levana) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes noires et blanches avec des motifs rappelant une carte géographique. La Carte géographique passe par deux générations annuelles avec des variations de couleur entre les générations. Elle est souvent observée dans les zones boisées et les lisières forestières, où elle se nourrit du nectar des fleurs.

  • Vulcain (56-62mm) : Le Vulcain (Vanessa atalanta) est un grand papillon appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes noires avec des marques rouges et blanches vives. Le Vulcain est un migrateur notoire, effectuant de longues migrations à travers l'Europe. Il est souvent observé dans une variété d'habitats, des jardins aux prairies et aux zones urbaines, où il se nourrit du nectar des fleurs.

  • Robert-le-diable (44-52mm) : Robert-le-diable (Polygonia c-album) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brunâtres avec une marque blanche en forme de "C" caractéristique sur le dessous. Ce papillon est souvent observé dans les bois, les parcs et les jardins, où il se nourrit du nectar des fleurs et des jus de fruits en décomposition.



2. Les Satyrinae (Satyrinés)

Cette sous-famille comprend des papillons de taille moyenne à grande avec des ailes souvent de couleur terne et des motifs discrets. Ils sont souvent trouvés dans les prairies, les landes et les lisières forestières. Certains membres de cette sous-famille, comme le Myrtil (Maniola jurtina), sont communs dans toute l'Europe et sont souvent observés dans les prairies et les champs.


  • Demi-deuil (46-60mm) : Le Demi-deuil (Melanargia galathea) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes blanches ornées de bandes noires et de taches caractéristiques. Ce papillon est souvent observé dans les prairies fleuries et les lisières forestières, où il se nourrit du nectar des fleurs.

  • Mégère ♀ et Satyre ♂ (40-50mm) : La Mégère (Lasiommata megera) et le Satyre (Lasiommata maera) sont deux espèces de papillons appartenant à la famille des Nymphalidae. La Mégère est généralement plus grande que le Satyre et présente des ailes brunâtres avec des taches oculaires caractéristiques. Ces papillons sont souvent observés dans les prairies et les landes, où ils se nourrissent du nectar des fleurs.

  • Tircis (38-44mm) : Le Tircis (Pararge aegeria) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brunâtres avec des taches orange vif et des lignes argentées. Le Tircis est souvent observé dans les bois clairs, les lisières forestières et les jardins, où il se nourrit du jus des fruits en décomposition.

  • Amaryllis (32-40mm) : L'Amaryllis (Pyronia tithonus) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes orange vif avec des taches noires et des marques argentées. L'Amaryllis est souvent observé dans les prairies sèches, les champs et les dunes côtières, où il se nourrit du nectar des fleurs.

  • Myrtil (44-52mm) : Le Myrtil (Maniola jurtina) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brunâtres avec des taches oculaires et des marques orange vif. Le Myrtil est souvent observé dans les prairies, les landes et les friches, où il se nourrit du nectar des fleurs.

  • Fadet commun (28-34mm) : Le Fadet commun (Coenonympha pamphilus) est un petit papillon appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brunâtres avec des taches oculaires et des marques discrètes. Le Fadet commun est souvent observé dans les prairies humides et les marais, où il se nourrit du nectar des fleurs.




3. Les Mars et les Sylvains

Les Mars et les Sylvains sont des sous-genres de la famille des Nymphalidae.


  • Petit Mars changeant (62-76mm) : Le Petit Mars changeant (Apatura ilia) est un grand papillon appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brun foncé avec des reflets métalliques et des marques blanches et orange vif sur les ailes postérieures. Le Petit Mars changeant est souvent observé dans les bois humides et les forêts de feuillus, où il se nourrit du jus de fruits en décomposition et du nectar des fleurs.

  • Petit Sylvain (50-60mm) : Le Petit Sylvain (Limenitis camilla) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brun foncé avec des marques blanches et orange vif. Le Petit Sylvain est souvent observé dans les bois clairs, les lisières forestières et les jardins, où il se nourrit du nectar des fleurs et du jus de fruits en décomposition.

  • Sylvain azuré (46-62mm) : Le Sylvain azuré (Limenitis reducta) est un papillon de taille moyenne appartenant à la famille des Nymphalidae. Il se distingue par ses ailes brun foncé avec des taches bleues métalliques sur les ailes postérieures. Le Sylvain azuré est souvent observé dans les bois de chêne et de hêtre, où il se nourrit du nectar des fleurs et du jus de fruits en décomposition.





Les Pieridae (Pieridés) : Les papillons de cette famille se caractérisent souvent par leurs ailes blanches ou jaunes vives, parfois ornées de taches noires ou d'autres motifs. Parmi les espèces les plus emblématiques figurent le Citron (Gonepteryx rhamni), la Piéride du chou (Pieris brassicae) et l'Aurore (Anthocharis cardamines). Les pieridés sont souvent associés aux champs, aux jardins et aux prairies fleuries.


  1. Les Papilionidae (Papilionidés) : Cette famille est souvent appelée les "papillons diurnes" en raison de leur taille imposante et de leurs ailes colorées. Parmi les membres les plus célèbres de cette famille figurent le Machaon (Papilio machaon), le Flambé (Iphiclides podalirius) et l'Apollon (Parnassius apollo). Les papilionidés sont souvent associés aux prairies alpines et aux régions montagneuses.

  2. Les Lycaenidae (Lycaénidés) : Les papillons de cette famille sont souvent de petite taille mais présentent une grande diversité de couleurs et de motifs. Parmi les espèces les plus remarquables figurent l'Azuré commun (Polyommatus icarus), le Cuivré des marais (Lycaena dispar) et le Thécla (Satyrium spini). Les lycaénidés peuvent être observés dans une variété d'habitats, y compris les prairies, les landes et les lisières forestières.

  3. Les Hesperiidae (Hespéridés) : Les papillons de cette famille sont communément appelés les "hespéries" en raison de leur vol rapide et saccadé. Ils sont souvent de couleur terne avec des motifs discrets. Parmi les espèces les plus courantes figurent l'Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris), le Procris (Coenonympha pamphilus) et le Hespérie du dactyle (Thymelicus lineola). Les hespéridés sont souvent observés dans les prairies et les friches.

  4. Les Satyridae (Satyridés) : Les papillons de cette famille sont souvent de taille moyenne à grande, avec des ailes aux couleurs généralement ternes mais souvent ornées de motifs complexes. Parmi les espèces notables figurent le Myrtil (Maniola jurtina), le Tircis (Pararge aegeria) et le Damier (Euphydryas aurinia). Les satyridés sont souvent présents dans les clairières forestières et les prairies humides.

  5. Les Riodinidae (Riodinidés) : Les papillons de cette famille sont souvent de petite taille avec des ailes aux motifs vifs et colorés. Parmi les membres notables figurent l'Argus vert (Callophrys rubi), le Lycaenopsis (Jamides bochus) et le Cyaniris semi-argus (Cyaniris semiargus). Les riodinidés sont souvent observés dans les milieux ouverts tels que les prairies et les landes.



En conclusion, les familles des papillons en France offrent une incroyable diversité de types de papillons et d'espèces fascinantes. Chaque famille présente ses propres caractéristiques uniques, contribuant ainsi à la richesse et à la beauté de la vie sauvage française. Que ce soit dans les prairies fleuries de Provence, les forêts verdoyantes des Pyrénées ou les vallées alpines, les papillons continuent d'enchanter les observateurs de la nature avec leur grâce et leur élégance incomparables.


Les papillons sont non seulement des créatures magnifiques à admirer, mais ils jouent également un rôle crucial dans les écosystèmes en tant que pollinisateurs. Il est donc essentiel de préserver leurs habitats naturels et de sensibiliser à leur importance pour assurer leur survie à long terme.

En parcourant les différents habitats français, vous pourriez être témoin de la diversité étonnante des papillons et être inspiré par leur beauté. Prenez le temps d'observer ces créatures délicates et colorées, et appréciez la merveilleuse variété des types de papillons qui peuplent nos paysages français.

15 views0 comments

Comments


bottom of page